Publié le Laisser un commentaire

Séparations à répétition dans le couple

Séparations à répétition

Qu’est-ce que ça signifie ?

Depuis des années, je vois certains couples vivre leur relation à coup de séparations répétées qui rythment leur vie.

Je m’y suis donc intéressée de plus près car je voulais savoir ce que ces schémas pouvaient représenter et vraiment dire d’eux ?

Toutes ces séparations ont des points communs

À chaque fois, c’est la même chose. Très régulièrement dans certaines relations, certains couples connaissent une crise qui se transforme en rupture… Puis, après une période variable selon les cas, s’en suit une réconciliation. Jusqu’à la prochaine crise… etc.

Je me suis tout d’abord demandé si ce schéma définissait ce que l’on appelle communément les relations « passionnelles » ?

Pour certains psychologues, l’explication est bien plus profonde.

Car ces ruptures seraient le signe de problèmes que les partenaires n’arriveraient pas à régler.

L’un quitte l’autre avec l’idée de prendre le temps de réfléchir, puis il revient parce qu’il se rend compte qu’il est toujours amoureux. Mais la problématique de départ du couple, n’est pas pour autant résolue.

L’adrénaline, conséquence de la séparation

Les émotions ont un grand rôle à jouer , lors d’une séparation, dans ce type de comportement. Puisqu’elles prennent le pas sur tout le reste. Selon les psychologues, c’est là le signe d’une certaine immaturité.

Et pour cause : les ruptures à répétition sont souvent vécues par des personnes qui ont déjà souffert en amour et qui n’ont pas encore pansé leurs blessures.

Très souvent dépendantes affectives, elles peuvent être à la recherche d’un partenaire qui changera tout pour elles et elles n’ont donc pas la notion du compromis.

À travers ces séparations régulières, elles se laissent submerger par l’adrénaline des retrouvailles. C’est ce qui est souvent inconsciemment recherchée.

Car lors d’émotions intenses ou de situations de danger, les glandes surrénales, situées au-dessus de chaque rein, sécrètent dans le sang cette célèbre hormone, l’adrénaline,

Le profit est bien maigre quand on liste les conséquences négatives de ce schéma sur le couple.

Les séparations à répétition entraînent une incapacité à avancer, à se projeter à deux, car on se dit qu’à tout moment, l’autre peut partir. Un manque de confiance énorme s’installe alors peur à peu.

Finalement, ces ruptures ne sont jamais constructives car il n’y a aucun travail de fond d’effectué. En plus, la répétition de ces séparations ne font qu’insécuriser la relation, et donc la fragiliser encore plus.

Le problème de fond de ces séparations doit être absolument décelé

Mais si on positive un peu ce tableau, on constatera plutôt que le fait de retourner inlassablement vers son partenaire, prouve qu’il y a quand même de l’amour présent et qu’il y a quelque chose à sauver.

Le tout est d’en prendre conscience et d’essayer de rééquilibrer la situation, en commençant par se remettre en question l’un et l’autre.

Mais il y a un problème : en effet, il est parfois difficile d’avoir du recul sur son couple et sur son propre comportement. Consulter un spécialiste comme un coach conjugal peut donc être utile à ce stade.

Quel sera l’objectif d’un coaching conjugal en cas de séparations répétitives ?

Le but sera de déceler le problème de fond. Car il n’est pas forcément visible lors des ruptures. Car il peut s’agir d’une problématique liée à la relation, mais qui n’a pas encore été exprimée. Ou aussi, d’un problème individuel qui retombe lourdement sur le couple.

Ce travail sur soi doit permettre à chacun des partenaires, de ne plus considérer la séparation trop légèrement.

Ainsi ils n’opteront plus pour cette solution trop facilement mais uniquement si la situation l’impose réellement.

Réussit on toujours à éviter le divorce ?

Avec votre conjoint, rien n’est plus possible… et la menace du divorce se fait chaque jour plus évidente.

Le divorce est-il donc forcément inévitable ? La relation peut-elle encore être sauvée ?

Le divorce est-il toujours la meilleure solution face à une crise du couple ?

Je ne peux malheureusement pas vous donner de réponse générale à cette question. Tout va dépendre à la fois des deux partenaires, mais aussi du niveau de dégradation de votre couple.

Dans certains cas, et cela arrive souvent après une multitude de séparations répétées, les deux partenaires se sont tellement éloignés l’un de l’autre qu’il va être difficile d’éviter la rupture définitive…

Cependant, même lorsque tout semble perdu, il me paraît toutefois important de redonner une chance au couple.

Et si l’on compare avec le passé, où de nombreux couples restaient ensemble en dépit d’une relation qui, parfois, tournait à ressentir de la haine pour l’autre, actuellement, c’est le phénomène inverse qui se produit.  

Aujourd’hui, à la moindre difficulté, l’un des partenaires, quand ce n’est pas les deux, préfère la séparation. Car il ne désire pas avoir à affronter continuellement les aléas de la vie à deux.

Entre ces deux extrêmes, il y a pourtant beaucoup de solutions intermédiaires qui permettraient de dépasser ce qui ne sont, dans beaucoup de cas, que des accidents de parcours.

La vie de couple n’est donc pas un long fleuve tranquille. Mais même si on peut naviguer en eaux troubles par moments, dans bien des cas, elle vaut la peine d’être vécue.

Quelles questions se poser avant de décider une séparation définitive ?

Sur quoi devriez-vous réfléchir lorsque se pose la question du divorce ?

Lorsque la question d’une éventuelle séparation se pose, l’une des premières choses à faire, est de faire le point avec soi-même ou (mieux encore) avec un thérapeute ou un coach conjugal, spécialiste de la question.

Si votre décision n’est pas encore prise, je vous conseille d’éviter de demander l’avis de la famille et des amis qui ne sont pas toujours de bons conseils… Et qui ne seront pas objectifs pour des raisons affectives, personnelles ou d’intérêt individuel.

Ai-je envie de poursuivre ma vie avec mon compagnon actuel ?

Ai-je vraiment envie de le quitter ?

 D’où vient le problème que je rencontre ?  

Si je me sépare de mon mari et change de partenaire, ne vais-je pas apporter avec moi les problèmes que je rencontre actuellement ?

Autant de questions qui ont l’air simple, mais que vous vous devez de vous poser.

En effet, les réponses à ces questions comportent des aspects affectifs, mais aussi des émotions. Des peurs (la peur de la solitude, particulièrement), des pressions sociales et familiales, ou des responsabilités, s’il y a des enfants.

Ce que vous devez éviter lors d’une séparation

Évitez de faire ce que l’on recommande bien souvent. C’est-à-dire de faire deux colonnes et de mettre dans l’une les « pour » et dans l’autre les « contres ».

Pourquoi ne pas faire cela ?

Parce que même si la colonne des « pour » (ou des « contres ») est beaucoup plus longue que l’autre, il suffit d’un seul élément dans la colonne opposée pour faire basculer le tout.

Dans cette situation, pensez tout d’abord à vous, à votre vie, à vos objectifs de vie…  Au fait que vous ne vivrez qu’une fois. Et si vous avez la désagréable impression de « passer à côté de votre vie », ce sera une raison suffisante pour demander le divorce.

Cependant, si vous hésitez à divorcer, je vous recommande vivement de prendre votre temps.

N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui vous aidera à prendre un peu de recul.

Le mieux est sûrement (et si votre partenaire est d’accord lui aussi !) d’aller consulter à deux un coach conjugal.

Christine Becker (christinecoachingdevie@gmail.com)

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.