Publié par Laisser un commentaire

Déontologie

CODE ETHIQUE ET DEONTOLOGIQUE DU RELAXOLOGUE

Tout relaxologue s’engage à respecter le code de déontologie.

A savoir :

  • Installer une relation de confiance avec son client, afin de créer l’alliance dans le respect de ses croyances et ses opinions.
  • La relaxologie ne se substitue pas à un traitement médical, ni à aucune autre thérapie.
  • Exercer légalement en étant déclaré comme professionnel (libéral, auto-entrepreneur, salarié ou clairement comme bénévole), et en ayant souscrit une assurance Responsabilité Civile Professionnelle.
  • Respecter la dignité et l’intégrité de la personne en suivi de Relaxation,
    ○ en connaissant ses propres limites personnelles et professionnelles,
    ○ en s’engageant à orienter la personne vers un autre praticien si besoin,
    ○ en mettant en œuvre une recherche de moyens et techniques qui tendent vers l’autonomie et le mieux être du client,
    ○ en respectant les croyances religieuses, politiques, philosophiques du client,
    ○ en ayant recours à des séances de supervision de la pratique, auprès d’un professionnel qualifié : si des difficultés sont rencontrées dans l’exercice de la pratique, si des problèmes relationnels sont présents avec le client, si besoin d’approfondir des données théoriques ou techniques.
  • S’interdire toute pratique sexuelle avec les clients.
  • S’interdire et interdire tout passage à l’acte violent sur soi ou sur les autres.
  • Fixer les honoraires avec tact et mesure et s’interdire toute exploitation matérielle et financière vis-à-vis des clients.
  • Fixer avec clarté le « contrat » de travail (modalités, techniques utilisées, durée des séances, durée du suivi prédéfinie ou « ouverte »,…) avec le client ou l’organisme (institution, entreprise, association).
  • S’engager à répondre clairement aux questions des clients concernant votre formation professionnelle de relaxologue,  ainsi que sur votre domaine d’application et votre champ de compétences.
  • S’interdire toute publicité mensongère (promesses irréalistes, usurpation de compétences,…).
  • Respecter et faire respecter la règle de confidentialité.
  • Garantir le secret professionnel dans les limites des lois et règles en vigueur (notamment concernant la protection des mineurs).

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.