Publié le Laisser un commentaire

Offres du moment

MES GUIDANCES INTEMPORELLES ET

MES OFFRES DU MOMENT


MES TIRAGES GRATUITS OU OFFRES SPECIALES

COACHING-GUIDANCE

Vous ne savez pas quel choix faire, votre situation est bloquée, vous désirez des réponses, avancer plus sereinement dans votre vie ?


Tirage gratuit de la semaine avec l’Oracle Fontaine


Que dois-je travailler cette semaine ? (L’oracle les Portes de l’âme) tirage gratuit intemporel


Coaching avec l’Oracle de la Paix (exemple de tirage gratuit de développement personnel)

L’oracle complet « Guérir vos blessures », une carte à tirer gratuitement chaque jour !


Travailler sur soi avec les accords toltèques


MES GUIDANCES INTEMPORELLES

Les guidances intemporelles sont des tirages que vous pouvez regarder à n’importe quel moment !


CONCOURS DE NOËL 2021 (OFFRE TERMINEE)

Retrouvez toutes les informations pour ce concours de Noël 2021-Date limite de participation 22 décembre 2021

Vous souhaitez interroger les cartes ?

Les Guidances de Christine

N’hésitez pas à parcourir toutes les offres que je peux vous proposer !

Posez votre question gratuite au tarot

Prestations de Guidances et interprétations par mail

Mes consultations chez Hémassens à Fameck

Publié le Laisser un commentaire

Sauver son couple

Comment faire pour sauver son couple ?

Vivre en couple n’est pas un long fleuve tranquille. Mais même avec ses hauts et ses bas, cela vaut la peine d’être vécu !

Le secret pour avoir une vie de couple épanouie, c’est de savoir entretenir la flamme. Réussir à déjouer la routine et surtout surmonter les tracas qui peuvent se présenter, pour que la relation ne s’essouffle pas.

Mais lorsque cela arrive malgré tout, les deux partenaires vont immanquablement être amenés à s’éloigner l’un de l’autre. Et la rupture est parfois inévitable.

Heureusement, la séparation n’est pas la seule solution. Des solutions existent pour sauver son couple et le faire durer de nombreuses années.

Concrètement, voici les 4 clés qui permettent de sauver son couple

La routine est l’ennemi n°1 du couple

Vous l’avez certainement déjà entendu, les habitudes, le train-train quotidien, ne font jamais bon ménage avec une relation de couple.

Bien au contraire, la routine serait plutôt un tue-l’amour.

Alors, si vous vivez déjà un petit rythme répétitif au quotidien et que cela vous éloigne de votre conjoint, il va falloir réagir très vite. Vous devez en effet, mettre de l’originalité dans votre couple. Votre vie ne doit pas être réglée comme une pendule, vous devez savoir laisser place à l’inattendu. Autrement dit, essayez de le surprendre !

Par exemple, vous pourriez lui proposer une soirée voire un week-end en amoureux, des divertissements sexuels, des petits moments en tête-à-tête loin du chahut quotidien avec les enfants…

Pourquoi ne pas le ou la séduire et tenter de le ou la conquérir, comme au 1er jour de votre rencontre, votre 1er rendez-vous ?

Et si vous faisiez un petit retour en arrière et viviez, comme à vos débuts, des moments d’insouciance en laissant vos problèmes de côté ?

Je sais, vous allez me dire, « C’est compliqué face aux tracas du quotidien ! ».  Mais c’est pourtant essentiel si vous désirez progresser dans votre relation.

Bref, trouvez de quoi mettre des étoiles dans votre relation pour que vos sentiments renaissent et que l’idée de la séparation ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

Prenez soin de vous

Au début de votre relation, vous aviez envie de plaire à votre partenaire. Et vous vous êtes montré(e) sous votre meilleur jour. Mais avec le temps, bien souvent, les choses se transforment. Et pour raviver la flamme et sauver votre couple de la rupture, il va falloir que vous retrouviez l’envie que vous aviez, de lui plaire.

Oubliez les doudous du soir molletonnés, et optez à nouveau pour des tenues sexy au coucher. Fini aussi les leggings/tee-shirt long, le dimanche. Et, lorsque vous devrez sortir tous les deux, habillez vous sexy et classe, en mode séduction, comme à vos débuts.

Et n’hésitez pas à refaire votre garde-robe pour la rendre plus moderne et tendance ! Mais aussi, pensez à fermer la porte des toilettes pour garder ces moments intimes qui ne regardent que vous.

Mesdames, réalisez vos masques beauté ou épilations lorsque votre partenaire n’est pas là.  Il n’a peut-être pas envie de voir tout cela. Donnez-lui une chance de vous redécouvrir sous votre meilleur jour, et épargnez-lui tous les préparatifs.

Communiquez

Si votre relation est sur le point d’exploser en miettes, vous ne devriez pas faire semblant de ne rien voir.

Bien au contraire, ce ne sera qu’en parlant de vos problèmes ensemble, que vous pourrez les surmonter. Vous devrez être sur la même longueur d’ondes. C’est-à-dire avoir tous les deux une réelle envie de sauver votre couple. Ce n’est qu’à cette condition que vous pourrez y parvenir.

En effet, face à cette crise, vous devriez être soudés. Et c’est à deux, que toutes les difficultés doivent être surmontées. En mettant chacun, vos problèmes sur la table, vous pourrez proposer chacun, vos solutions.

Soyez surtout, honnêtes l’un avec l’autre, afin de ne pas garder de ressentiments au fond de vous. Discutez, faites face à vos difficultés. Trouvez des alternatives ensemble. Cela vous aidera grandement à repartir sur de meilleures bases.

Et, au fur et à mesure, prenez l’habitude de continuer à discuter.

Vous évaluerez ainsi si la situation s’améliore au sein de votre couple. Et vous pourrez mentionner les points sur lesquels vous avez encore à travailler pour que votre amour puisse renaître et, finalement, se renforcer.

Demandez une aide extérieure : le Coaching Conjugal

Parfois, certains couples n’arrivent pas, ou plus, à communiquer. Ils bloquent et se renferment sur eux-mêmes.

Ou bien ils ne trouvent pas de solution à leurs problèmes. Leurs échanges n’étant plus que des reproches, des disputes, qui empêchent la moindre solution concrète pour avancer.

Dans ce cas, le coaching conjugal peut être très utile et efficace afin de sauver sa relation.

Avec l’aide d’un coach, il sera en effet possible d’aborder les problèmes du quotidien, mais aussi les rancœurs plus profondes qui tuent la relation.

Le coach conjugal, avec l’aide des conjoints se livre à une investigation qui leur fera prendre conscience de leurs difficultés. Il recherchera des solutions pour rallumer la flamme pour qu’elle dure dans le temps, bien évidemment, si cela est encore possible…

Je vous propose mes services en Coaching Conjugal sur place ou en Visio sur Messenger ou WhatsApp.

Christine Becker (christinecoachingdevie@gmail.com)

Publié le Laisser un commentaire

Séparations à répétition dans le couple

Séparations à répétition

Qu’est-ce que ça signifie ?

Depuis des années, je vois certains couples vivre leur relation à coup de séparations répétées qui rythment leur vie.

Je m’y suis donc intéressée de plus près car je voulais savoir ce que ces schémas pouvaient représenter et vraiment dire d’eux ?

Toutes ces séparations ont des points communs

À chaque fois, c’est la même chose. Très régulièrement dans certaines relations, certains couples connaissent une crise qui se transforme en rupture… Puis, après une période variable selon les cas, s’en suit une réconciliation. Jusqu’à la prochaine crise… etc.

Je me suis tout d’abord demandé si ce schéma définissait ce que l’on appelle communément les relations « passionnelles » ?

Pour certains psychologues, l’explication est bien plus profonde.

Car ces ruptures seraient le signe de problèmes que les partenaires n’arriveraient pas à régler.

L’un quitte l’autre avec l’idée de prendre le temps de réfléchir, puis il revient parce qu’il se rend compte qu’il est toujours amoureux. Mais la problématique de départ du couple, n’est pas pour autant résolue.

L’adrénaline, conséquence de la séparation

Les émotions ont un grand rôle à jouer , lors d’une séparation, dans ce type de comportement. Puisqu’elles prennent le pas sur tout le reste. Selon les psychologues, c’est là le signe d’une certaine immaturité.

Et pour cause : les ruptures à répétition sont souvent vécues par des personnes qui ont déjà souffert en amour et qui n’ont pas encore pansé leurs blessures.

Très souvent dépendantes affectives, elles peuvent être à la recherche d’un partenaire qui changera tout pour elles et elles n’ont donc pas la notion du compromis.

À travers ces séparations régulières, elles se laissent submerger par l’adrénaline des retrouvailles. C’est ce qui est souvent inconsciemment recherchée.

Car lors d’émotions intenses ou de situations de danger, les glandes surrénales, situées au-dessus de chaque rein, sécrètent dans le sang cette célèbre hormone, l’adrénaline,

Le profit est bien maigre quand on liste les conséquences négatives de ce schéma sur le couple.

Les séparations à répétition entraînent une incapacité à avancer, à se projeter à deux, car on se dit qu’à tout moment, l’autre peut partir. Un manque de confiance énorme s’installe alors peur à peu.

Finalement, ces ruptures ne sont jamais constructives car il n’y a aucun travail de fond d’effectué. En plus, la répétition de ces séparations ne font qu’insécuriser la relation, et donc la fragiliser encore plus.

Le problème de fond de ces séparations doit être absolument décelé

Mais si on positive un peu ce tableau, on constatera plutôt que le fait de retourner inlassablement vers son partenaire, prouve qu’il y a quand même de l’amour présent et qu’il y a quelque chose à sauver.

Le tout est d’en prendre conscience et d’essayer de rééquilibrer la situation, en commençant par se remettre en question l’un et l’autre.

Mais il y a un problème : en effet, il est parfois difficile d’avoir du recul sur son couple et sur son propre comportement. Consulter un spécialiste comme un coach conjugal peut donc être utile à ce stade.

Quel sera l’objectif d’un coaching conjugal en cas de séparations répétitives ?

Le but sera de déceler le problème de fond. Car il n’est pas forcément visible lors des ruptures. Car il peut s’agir d’une problématique liée à la relation, mais qui n’a pas encore été exprimée. Ou aussi, d’un problème individuel qui retombe lourdement sur le couple.

Ce travail sur soi doit permettre à chacun des partenaires, de ne plus considérer la séparation trop légèrement.

Ainsi ils n’opteront plus pour cette solution trop facilement mais uniquement si la situation l’impose réellement.

Réussit on toujours à éviter le divorce ?

Avec votre conjoint, rien n’est plus possible… et la menace du divorce se fait chaque jour plus évidente.

Le divorce est-il donc forcément inévitable ? La relation peut-elle encore être sauvée ?

Le divorce est-il toujours la meilleure solution face à une crise du couple ?

Je ne peux malheureusement pas vous donner de réponse générale à cette question. Tout va dépendre à la fois des deux partenaires, mais aussi du niveau de dégradation de votre couple.

Dans certains cas, et cela arrive souvent après une multitude de séparations répétées, les deux partenaires se sont tellement éloignés l’un de l’autre qu’il va être difficile d’éviter la rupture définitive…

Cependant, même lorsque tout semble perdu, il me paraît toutefois important de redonner une chance au couple.

Et si l’on compare avec le passé, où de nombreux couples restaient ensemble en dépit d’une relation qui, parfois, tournait à ressentir de la haine pour l’autre, actuellement, c’est le phénomène inverse qui se produit.  

Aujourd’hui, à la moindre difficulté, l’un des partenaires, quand ce n’est pas les deux, préfère la séparation. Car il ne désire pas avoir à affronter continuellement les aléas de la vie à deux.

Entre ces deux extrêmes, il y a pourtant beaucoup de solutions intermédiaires qui permettraient de dépasser ce qui ne sont, dans beaucoup de cas, que des accidents de parcours.

La vie de couple n’est donc pas un long fleuve tranquille. Mais même si on peut naviguer en eaux troubles par moments, dans bien des cas, elle vaut la peine d’être vécue.

Quelles questions se poser avant de décider une séparation définitive ?

Sur quoi devriez-vous réfléchir lorsque se pose la question du divorce ?

Lorsque la question d’une éventuelle séparation se pose, l’une des premières choses à faire, est de faire le point avec soi-même ou (mieux encore) avec un thérapeute ou un coach conjugal, spécialiste de la question.

Si votre décision n’est pas encore prise, je vous conseille d’éviter de demander l’avis de la famille et des amis qui ne sont pas toujours de bons conseils… Et qui ne seront pas objectifs pour des raisons affectives, personnelles ou d’intérêt individuel.

Ai-je envie de poursuivre ma vie avec mon compagnon actuel ?

Ai-je vraiment envie de le quitter ?

 D’où vient le problème que je rencontre ?  

Si je me sépare de mon mari et change de partenaire, ne vais-je pas apporter avec moi les problèmes que je rencontre actuellement ?

Autant de questions qui ont l’air simple, mais que vous vous devez de vous poser.

En effet, les réponses à ces questions comportent des aspects affectifs, mais aussi des émotions. Des peurs (la peur de la solitude, particulièrement), des pressions sociales et familiales, ou des responsabilités, s’il y a des enfants.

Ce que vous devez éviter lors d’une séparation

Évitez de faire ce que l’on recommande bien souvent. C’est-à-dire de faire deux colonnes et de mettre dans l’une les « pour » et dans l’autre les « contres ».

Pourquoi ne pas faire cela ?

Parce que même si la colonne des « pour » (ou des « contres ») est beaucoup plus longue que l’autre, il suffit d’un seul élément dans la colonne opposée pour faire basculer le tout.

Dans cette situation, pensez tout d’abord à vous, à votre vie, à vos objectifs de vie…  Au fait que vous ne vivrez qu’une fois. Et si vous avez la désagréable impression de « passer à côté de votre vie », ce sera une raison suffisante pour demander le divorce.

Cependant, si vous hésitez à divorcer, je vous recommande vivement de prendre votre temps.

N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui vous aidera à prendre un peu de recul.

Le mieux est sûrement (et si votre partenaire est d’accord lui aussi !) d’aller consulter à deux un coach conjugal.

Christine Becker (christinecoachingdevie@gmail.com)

Publié le Laisser un commentaire

Dois-je divorcer ou pas ?

Quelles questions dois-je me poser avant d’entamer une procédure de divorce ?

Dois-je divorcer ou pas ?

Vous passez des moments douloureux dans votre couple.

Votre relation amoureuse est inconfortable et très douloureuse. à un point, que vous envisagez même le divorce.

Mais avant de prendre cette décision grave et définitive, je conseille toujours aux personnes qui viennent me voir en coaching conjugal, de se poser quelques questions qui feront peut-être la différence.

Opter pour le divorce est une décision radicale et elle ne peut pas être prise à la légère.

C’est un choix qui vous est propre et qui dépend de chaque situation conjugale.

La seule fois où je vous conseille de démarrer une procédure de divorce, est lorsque vous vous trouvez confronté(e) à des violences psychologiques ou physiques.

Donc, avant de vous lancer dans une séparation définitive, posez-vous les questions suivantes : elles faciliteront votre décision.

De quoi ai-je vraiment besoin aujourd’hui  ?

Définir vos besoins avec précision vous permettra de vous recentrer sur vous-même lorsque vous êtes tourmenté(e) et de commencer à comprendre l’origine de votre malheur.

Que me faut-il que je n’ai pas ?

L’idée ici, est de trouver l’origine de vos frustrations, ce qui vous manque, et de savoir ce que vous aimeriez avoir dans la vie : peut-être souhaitez vous que votre partenaire ait un autre comportement, qu’il change, qu’il soit différent avec vous  ? Aimeriez vous avoir plus de gestes d’amour ? …etc.

Est-ce que mes difficultés actuelles viennent de ma relation de couple ou de mon partenaire ?

Il serait utile de vous poser cette question, car elle vous permettrait de définir l’origine de votre mal-être. L’objectif étant de savoir si le problème vient de votre relation ou plutôt de votre conjoint.

Est-ce que nous avons déjà tenté de trouver une solution ensemble ?

Le mot important à retenir dans cette question est « ensemble ».

Car très souvent, je constate qu’il n’y a qu’un seul des partenaires qui essaie de résoudre le problème, seul,  de son côté. Et bien entendu, cela ne sert absolument à rien.

Quels moyens avez-vous employés : discussions entre vous, consultations ou coaching conjugal… ?

Est-ce que mon attachement à mon conjoint est suffisamment fort pour me faire changer ?

En effet, la question d’attachement devrait retenir votre attention tout spécialement.

Quel niveau d’attachement avez-vous ?

Avez-vous de l’amour, de la tendresse ou de l’affection pour votre partenaire ?

Est-il suffisamment fort pour vous faire continuer votre relation ?

Pouvez-vous encore croire en votre couple ?

La naissance de vos difficultés de couple vient elle de vous ?

Si vous avez envie de quitter votre partenaire, vous devez être sûre() de connaître l’origine des problèmes de votre couple.

Aussi, il est nécessaire de vous demander si ces derniers ne proviennent pas d’une problématique au fond de vous, qui n’a pu être résolue  : jalousie exacerbée, possessivité, peur de l’abandon, peur de la solitude, blessures du passé…

Vous l’aurez bien compris, le divorce n’est pas à prendre à la légère. J’espère que ces quelques questions à vous poser auront pu vous aider.

Je me tiens à votre disposition pour répondre avec vous, à toutes vos interrogations qui pourraient vous aider à avancer dans cette démarche de compréhension de votre vie de couple. Le Coaching Conjugal est fait pour cela.

Christine Becker (christinecoachingdevie@gmail.com)

Publié le Laisser un commentaire

Couple : Comment se remettre d’un divorce ?

Couple : Comment se remettre d'un divorce ?
Coaching conjugal

Même si les fins heureuses peuvent exister, il y aura toujours la possibilité que votre séparation se termine en divorce.

Et le divorce et la séparation génèrent fréquemment d’intenses souffrances psychologiques. Car vous pouvez vous sentir d’un coup, vide, abandonné(e), déprimé(e) et surtout seul(e).

Vous pouvez perdre goût à la vie, vous pouvez vous démotiver et surtout, vous isoler ou devenir pessimiste, voire, entrer en dépression.

Évidemment, ceci n’est pas une fatalité, et ce à quoi ressemblera votre vie après une séparation, dépendra souvent, bien plus de vos actions, que de la séparation en tant que telle.

Un divorce est certes la fin d’une histoire mais c’est peut-être aussi, le début d’une toute nouvelle vie, et cela dépendra de vous et de vous seul(e).

J’aimerais aborder dans cet article, ce qu’il faudrait faire, mais également ce qu’il ne faut surtout pas faire pour que vous puissiez sortir la tête de l’eau pendant et après un divorce.

Ce que je vous déconseille de faire pendant un divorce

Vous venger !

Certes, vous souffrez, et vous en voulez énormément à votre ex partenaire. Et cela, tout le monde peut le comprendre.

Mais se venger ne résoudra pas vos problèmes. Au contraire, cela en créera au contraire de nouveaux : des problèmes liés à la vengeance de votre vengeance.

Car lorsque vous êtes en situation de divorce, si vous vous vengez, cela risquera de provoquer des situations parasites qui pourraient encombrer vos démarches et tentatives d’accords.

De plus, cela pourra aussi vous créer de la frustration et de la culpabilité. Car lorsque vous aurez exécuté votre plan, vous vous rendrez compte que cela n’a absolument pas diminué votre tristesse. Au contraire, vous vous sentirez toujours aussi blessé(e) et peut-être même pire qu’avant.

Essayer de récupérer votre ex !

Il est délicat de savoir si votre relation pourrait ou non être sauvée, et je ne pourrais pas vous en dire plus maintenant, car ce conseil s’applique au cas par cas.

Parfois, les deux partenaires forment un couple suffisamment mature et sont conscients de l’état de leur relation, et aussi de leurs erreurs.

Dans ce cas, il y a une possibilité de remettre la relation sur les rails et d’éviter le divorce ; Bien entendu, cela nécessite que les deux personnes en aient la volonté et le désir. C’est d’ailleurs la 1ère question que je pose aux couples lorsqu’ils viennent me consulter !

Dans ce cas précis, les partenaires pourront alors transformer la séparation en un break, éviter la séparation en s’aidant d’une thérapie ou d’un coaching de couple afin de reconstruire leur couple.

Cependant, dans d’autres cas, principalement lorsque tout a été tenté ou que l’envie et la motivation ne sont plus suffisantes ou même totalement absentes, la séparation pourra constituer le “meilleur” moyen de ne pas dégrader encore plus la relation.

Et l’idée de récupérer son ex serait au contraire contreproductive car cela éloignera encore plus les personnes en les faisant souffrir encore plus profondément parfois.

Impliquer les enfants dans le divorce

Durant un divorce, les conflits des parents ne doivent en aucun cas faire oublier la souffrance des enfants. Surtout si ces derniers sont utilisés comme moyen de pression de la part de l’un des deux parents (conflit de loyauté). Tâchez de ne pas les forcer à prendre parti car ils ont autant besoin de vous que de votre ex-conjoint. Et ce n’est pas parce que vous n’êtes plus ensemble, qu’eux aussi doivent couper les ponts ou choisir un seul parent. N’oubliez pas aussi de montrer clairement aux enfants que le divorce de leurs parents n’a aucun impact sur l’amour de ces derniers pour leurs enfants.

L’idéal serait de toujours laisser les enfants en dehors des conflits conjugaux.

En effet, lorsqu’ils voient que leurs parents sont capables de gérer au mieux, leurs problèmes, ils pourront le faire également à leur tour.

Ce que je vous conseille pendant un divorce

Parler de votre divorce autour de vous

Que ce soit à votre famille, vos proches amis, à un psychologue ou à un coach conjugal, en parler vous aidera à mieux surmonter cette situation car vous réussirez de cette façon, à prendre du recul, tout en vous remotivant grâce aux avis et au soutien des autres.

En revanche, faites simplement attention de ne pas en parler aux “mauvaises” personnes.

Ainsi qu’à ne pas en parler à “trop” de personnes. Car vous risqueriez de vous trouver face à un nombre trop important d’avis différents qui pourraient alors soutenir vos doutes et empêcher vos prises de décisions.

Se concentrer sur l’essentiel

Une relation de couple nécessite parfois de faire des sacrifices. Et cela implique souvent de renoncer à une part de vous-même pour que vous puissiez préserver cette relation.

Une séparation sera donc une occasion pour vous, de prendre les décisions que vous désirerez, en ne pensant cette fois, qu’à vous-même.

Vous réajusterez vos rêves et objectifs à atteindre, ferez de nouvelles choses… Vous vous concentrerez enfin sur votre bien-être.

Tout cela vous aidera à vous sentir mieux, car vous aurez l’impression de corriger un axe de votre vie et une sorte de compensation apparaîtra : N’oubliez pas qu’en renonçant à votre relation, vous pourrez aussi retrouver, vos anciennes et bonnes habitudes.

Vous faciliter la vie durant le divorce

Si vous ressentez que la procédure du divorce vous stresse ou provoque en vous de l’angoisse, alors confiez-là à un professionnel. Il vous permettra d’économiser du temps et de l’énergie. Un médiateur pourrait vous représenter dans la partie de procédure commune. Et un avocat vous facilitera la tâche et vous aidera à trouver le bon équilibre de vos droits entre vous et votre partenaire.

Prendre le temps de cicatriser vos blessures

Ce conseil est particulièrement important : en effet, il vaut mieux prendre le temps du deuil de votre relation, et laisser vos blessures cicatriser après votre séparation. Il faut savoir prendre le temps de s’apaiser profondément. Ceci afin d’être « mieux » avec soi-même avant de commencer une nouvelle relation amoureuse.

Lisez mes articles sur ce sujet :

Consulter un thérapeute ou un coach conjugal

Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel des relations de couple comme un coach conjugal, pour vous aider à surmonter cette situation.

Avoir un soutien thérapeutique et/ou psychologique, peut vous aider à prendre le recul nécessaire pour mieux accepter et gérer la situation que vous vivez.

De plus, cela vous permettra également de mieux vous reconstruire.

Comme je vous le disais plus haut, la souffrance ressentie après un divorce ne dépend pas uniquement de la séparation en soi, mais aussi et surtout des pensées qui s’en suivent, des habitudes qui s’installent et des attitudes mises en place après la séparation.

Et si vous pensez qu’un coaching conjugal pourrait vous aider, n’hésitez pas à me contacter pour me consulter ici chez Hémassens, par vidéo ou téléphone.

Christine Becker

christinecoachingdevie@gmail.com

Publié le Laisser un commentaire

Couple : Votre relation mérite-t-elle d’être sauvée ?

Votre relation de couple mérite-t-elle d'être sauvée ?

Vous êtes en couple, et si vous êtes sur cette page, c’est qu’il y a malheureusement de grandes chances pour que vous soyez dans une période de conflit avec votre partenaire.

Je vais donc essayer dans cet article, de répondre à la question que vous vous posez sûrement : à savoir :

« Est-ce que votre relation mérite d’être sauvée ? »

Qu’est-ce que la vie de couple ?

Être en couple, c’est, du moins en théorie, vivre ensemble de bons moments et de belles expériences. C’est partager l’instant présent avec notre partenaire et ne faire qu’un en toutes circonstances.

Et pour que la vie de couple soit une réussite, il faudra que nous tenions compte de plusieurs facteurs : la confiance et le respect mutuels, la communication, la complicité, ou encore l’honnêteté.

Mais hélas, comme toute chose dans la vie, il peut y avoir des hauts et des bas. Car la vie peut nous imposer des passages à vide parfois inattendus.

Et il peut aussi arriver que des événements négatifs viennent bouleverser l’ordre que l’on avait établi.  Voire menacer la stabilité de notre relation.

Donc, quand notre vie de couple s’engage malgré nous, vers un sens que l’on n’a pas voulu, vient la question fatidique parfois tant redoutée :

Notre relation mérite-t-elle d’être sauvée ? Est-ce à moi de faire des efforts ? Ou est-ce plutôt à lui (ou elle) d’en faire ?

Voici quelques questions que vous pouvez vous poser afin de faire le diagnostic de votre couple.

Les questions à vous poser pour diagnostiquer votre couple

Nous pouvons intuitivement penser que la question essentielle reste : “Est-ce que je dois rester ou partir ?” et qu’elle pourrait donc être la seule à se poser.

Mais cette question est une conclusion, non un processus, et c’est la raison pour laquelle il est souvent difficile d’y répondre avant d’avoir accompli le processus complet.

Pour résoudre ce problème, mais aussi afin d’éviter une séparation de couple, je vous conseille donc de prendre une feuille et de prendre le temps de vous poser certaines questions secondaires, car ce sont elles qui permettront de mieux répondre à la question essentielle.

Faites vous confiance à votre partenaire ?

La confiance est sans doute le pivot d’un couple qui marche, et qui peut marcher.

Comme dans n’importe quelle relation, il y a des épreuves où la confiance prend des coups : parfois, nous pouvons être déçus, abattus et dans le doute, vivre des moments de jalousie ou des problèmes de communication. Mais si la confiance existe, le sentiment qu’au fond, on peut compter l’un sur l’autre malgré les tracas, l’emportera toujours.

Questions à vous poser :

Lorsque vous vous sentez mal, est-ce que vous aimez vous confier à votre partenaire ? (Pas forcément pour trouver une solution, mais juste pour parler et extérioriser votre peine.)

Êtes-vous capable de lui raconter vos doutes et fragilités sans avoir peur que cela se retourne contre vous ? Avez-vous l’impression que votre partenaire vous comprend sans avoir besoin de parler ?

Partagez vous les mêmes valeurs ?

Vos valeurs par rapport aux choses, aux autres et à la vie, se basent sur des valeurs et principes qui orientent vos perceptions et interprétations. Je ne parle pas ici de religion, ou d’avis politique ou de culture, mais bien de valeurs morales, de principes structurels. Car ce sont eux qui guident vos comportements et pensées.

Évidemment, lorsque l’on dit que l’on a les mêmes valeurs, cela ne veut pas dire que l’on est d’accord sur tout. Mais cela signifie que les deux partenaires ont la même vision globale des choses, ou qu’ils peuvent être en désaccord sur les moyens mais pas sur les fins.

Les valeurs sont d’une extrême importance, car ce sont elles qui peuvent être source de conflits lorsque elles ne s’accordent pas, et ceci est d’autant plus vrai, lorsque le couple s’engage dans des étapes supérieures de sa vie (comme l’accès à la propriété, la naissance d’enfants, etc).

Questions à vous poser :

Est-ce que vous partagez avec votre partenaire, la même vision générale du bien et du mal ? Lorsque vous vous disputez, êtes-vous en désaccord sur la forme ou sur le fond des choses ?

Aimez vous passer du temps en couple ?

Un couple représente avant tout une vie commune.

Vivre cette vie en appréciant ces moments, petits ou grands, est primordial pour faire durer sa relation. Car ce sont ces moments qui en constituent le fondement, la matière.

Un couple ressent le plaisir de partager de nouvelles expériences, des aventures inattendues et de nouvelles découvertes. Car ce sont celles qui enflamment le quotidien.

Mais un couple peut trouver aussi son bien-être dans des choses toutes simples, vous savez, ces choses qui vous rendent heureux pour pas grand chose ?

Questions à vous poser :

Qu’est-ce que vous aimez partager avec votre partenaire ? Est-ce que vous aimez votre vie quotidienne à ses côtés ? Est-il nécessaire d’organiser des sorties ou expériences conséquentes pour vivre des bons moments ?

Etes-vous vraiment vous-même en couple ?

S’il y a une chose à ne jamais faire dans un couple (et même en général d’ailleurs ), c’est d’essayer de nous montrer, non pas comme nous sommes, mais de façon à ce que nous puissions plaire à l’autre.

Si vous êtes spontané(e) avec votre partenaire, vous vous exprimez librement sans appréhender sa réaction, votre relation est saine.

Par contre, si vous pensez tout le temps à ses critiques, ses jugements ou ses moqueries c’est que vous n’êtes pas vous-même dans cette relation.

Questions à vous poser :

Êtes-vous ainsi car vous êtes ainsi, ou l’êtes-vous pour plaire et maintenir votre relation ?

Devez-vous changer ou vous améliorer pour votre bien-être car vous comprenez le bien fondé, ou juste pour lui convenir et éviter des disputes ?

Comment vous disputez vous en couple ?

Les disputes et les conflits font partie du quotidien du couple.

Ces derniers sont de deux types :

Les conflits positifs :

Le couple essaie de communiquer pour trouver des solutions. Les deux personnes sont calmes et sereines, négocient, éliminent les malentendus et la tension au sein du couple. La communication est essentiellement positive : “J’aimerais que tu m’aides un peu plus, ça me ferait plaisir que tu fasses plus…”.

Les conflits négatifs :  

Le couple prend ses distances, chacun des partenaires essaie de dominer le conflit. Les personnes crient, s’énervent et rabâchent sans cesse leur avis sans proposer de solution ni de compromis. Ici la communication est essentiellement négative et accusatrice : “Tu ne m’aides pas assez, tu ne fais pas assez…”.

Si vous avez des disputes saines, cela veut simplement dire que chacun d’entre vous est capable de vous remettre en question auprès de l’autre. De plus, vous êtes prêts à faire quelques concessions pour le bien de votre relation. Ce qui est chose fondamentale, si vous souhaitez une relation de couple équilibrée et désirez éviter que l’un ou l’autre ne se sacrifie.

Questions à vous poser :

Quand vous vous disputez, est-ce un dialogue de sourd ?

Essayez-vous de gagner la discussion ou plutôt de comprendre l’autre ?

Vos disputes vous amènent-elles à mieux vous comprendre et résoudre les conflits, ou sont-elles généralement stériles ?

Quelles sont vos attentes dans votre relation de couple ?

Chacun des partenaires a des exigences et attentes dans un couple.

Et ces attentes représentent l’élément clé d’une relation car elles constituent le désir propre à chacun. Que ce soit, le désir de maintenir la relation ou le désir de la transformer.

Cependant, une attention toute particulière doit être accordée au caractère réaliste de vos désirs, et à la façon dont vous les exprimez.

Qu’il s’agisse du respect, de la communication ou du sentiment de sécurité, il est important que ces attentes puissent être communiquées.

Faute de quoi une frustration pourrait se développer et donner un sentiment d’incompatibilité qui aurait pourtant pu être estompé par une communication saine.

Questions à vous poser :

Connait-il vos besoins et attentes ? Et vous, est-ce que vous connaissez ses besoins fondamentaux ? Lorsque vos attentes sont différentes, avez-vous tendance à communiquer ou plutôt à garder les choses au fond de vous ?

Comment traversez vous les épreuves difficiles de votre couple ?

Une relation réussie n’est pas celle où vous ne vivez que de bons moments. Nous rencontrons tous des épreuves difficiles à vivre. Et dans un couple, chacun est censé être prêt à partager certaines difficultés avec l’autre. Un couple peut donc réellement « grandir », dès lors qu’il a commencé à vivre des périodes de turbulences, car cette façon de les vivre constitue une étape fondamentale dans la maturation de la relation.

Questions à vous poser :

Est-ce que vous vous sentez accompagné(e) lors des moments difficiles ? Lorsqu’une dispute ou un problème arrive, avez-vous peur d’être quitté(e) ou que la relation vive un gros passage à vide ? La stabilité de la relation est-elle plus forte que vos problèmes ?

Est-ce que vous vous investissez dans votre relation de couple ?

La relation de couple représente également un projet de vie. Et comme dans chaque projet, chaque membre doit s’investir pour garantir l’avancée puis la réussite de celui-ci et surtout sa pérennité. Cet investissement devrait idéalement rester le plus équilibré et équitable qui soit. Car il y a toujours le risque que le sacrifice de l’un provoque un sentiment de frustration, de culpabilité ou de rancœur.

Cela ne veut pas dire que les deux partenaires doivent faire exactement la même chose !

Mais les diverses situations de la vie font qu’il sera plus justifié à tel ou tel moment que l’un ou l’autre, fassiez un effort. L’important est plutôt d’offrir à votre partenaire, le sentiment que vous avez fait de votre mieux pour faire fonctionner votre couple, et c’est ainsi que votre effort sera considéré comme un effort, et non comme un sacrifice.

Questions à vous poser :

Les efforts sont-ils équilibrés dans votre couple ? Êtes-vous toujours la personne qui fait les compromis et les premiers pas ? Vos efforts sont-ils reconnus et arrivez-vous à témoigner de la gratitude pour l’autre ?

En résumé

Chaque relation de couple a ses particularités. Et chaque partenaire possède ses qualités et défauts.

La vie de couple est un parcours d’équilibre entre vos différents besoins, et ce parcours doit nécessairement être accompagné de communication entre les partenaires.

Si vous vivez, en ce moment, une période difficile et que vous sentez que ça ne fonctionne plus comme avant, je vous conseille vivement d’essayer d’évaluer la qualité de votre relation avec ces quelques pistes d’interrogations.

Christine Becker

Coach conjugale spécialisée dans les problématiques de couple

Contactez-moi , je vous aiderai à cerner les enjeux de votre relation et ses perspectives d’évolution et améliorations.

Consultations via Messenger, WhatsApp ou chez Hémassens à Fameck.

Publié le Laisser un commentaire

L’empathie dans la relation d’aide

Que l’on soit coach, thérapeute, ou voyante, nous devons faire preuve d’empathie

Lorsque j’ai commencé dans la relation d’aide en tant que coach de vie, puis en tant que tarologue ou voyante, je me suis aperçue qu’il y avait une qualité à avoir en priorité.

Il s’agit du fait d’avoir de l’empathie pour les personnes qui viennent demander mon aide.

L’empathie est une notion assez complexe désignant le mécanisme par lequel une personne a la capacité de comprendre les sentiments et les émotions de la personne en face d’elle.

Mais attention beaucoup de personnes confondent l’empathie et la sympathie.

Car ce sont 2 notions totalement différentes.

En effet, l’empathie implique un recul intellectuel qui permet de comprendre les états émotionnels de l’autre, en accueillant totalement l’autre, sans jugement moral, et surtout, sans se laisser parasiter par un état affectif ou émotionnel, ce qui sera plutôt le cas, avec la sympathie.

De la même manière, ne confondons pas non plus l’empathie et la compréhension intellectuelle.

Car l’empathie consiste à accueillir, à se connecter aux sentiments de l’autre.

Cela ne signifie pas d’être d’accord, ni émotionnellement, ni intellectuellement.

L’empathie est donc un lien que l’on établit avec la personne en face de soi, tout en laissant celle-ci et surtout soi-même à sa place. C’est un état présent à un moment donné.

Donc dès qu’une pensée nous vient, dès que l’on cherche comment faire, comment dire, face à l’autre, dès que l’on ressent de l’émotion, ce sera la nôtre, et par conséquent, on quitte ce lien et donc on quitte l’empathie.

Christine Becker

Publié le Laisser un commentaire

L’écoute bienveillante d’une voyante

écoute bienveillante d'une voyante

Une voyante doit essayer d’instaurer un climat d’écoute de qualité.

Cela vous paraît peut-être une évidence !

Mais je vous assure que ce n’est pas toujours le cas malheureusement.

D’où l’intérêt de bien vous renseigner avant d’aller voir un thérapeute ou une voyante, sur les différentes formations et autres renseignements qui pourraient vous en dire plus sur la question.

Que ce soit en coaching, en cartomancie, en tarologie ou en voyance, peu importe, cela ne fera aucune différence sur ce sujet précis.

Toutes ces pratiques sont des accompagnements de personnes en souffrance ou en grand questionnement. Elles se complètent d’ailleurs à merveille.

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi un climat d’écoute de qualité doit impérativement être instauré.

Les raisons d’une écoute bienveillante en voyance

Nous ne sommes pas ici dans le contexte de la médiumnité.

Car dans ce cas, très souvent, la personne qui vient consulter, est plutôt placée en position de spectatrice. 

En effet, le médium n’a nul besoin d’écouter aussi attentivement sa consultante pour lui annoncer telle ou telle chose ou événement à venir ou passé.

Il voit et il annonce ce qu’il voit.

À l’opposé, en guidance, voyance ou même en coaching, les séances sont basées sur l’écoute en priorité.

Et l’écoute se doit d’être bienveillante.

Elle est même fondée sur l’attitude intérieure de la cartomancienne ou du thérapeute.

Ainsi, l’attitude et la présence de la voyante face à la personne qu’elle va accompagner, déterminera en grande partie la qualité d’écoute de celle-ci.

Car, c’est justement parce que cet espace d’écoute est créé, que la personne qui consulte a l’opportunité de se reconnecter avec elle-même.

Elle pourra ainsi s’écouter, pour faire le point et avancer à son rythme.

Et je pars du principe qu’il est particulièrement important pour pouvoir écouter l’autre, d’avoir aussi été écouté(e).

Mais aussi d’être capable de s’écouter soi-même.

En plus, l’écoute bienveillante est avant tout la capacité d’établir une connexion. Être capable de se relier à l’autre dans l’ici et maintenant.

Que ce soit donc, en voyance, en coaching ou dans toute autre relation d’aide, si on pratique l’écoute bienveillante, alors, on établit un lien.

Dites moi votre avis sur la question. Avez-vous fait l’expérience d’une séance de voyance où l’on ne vous a pas écouté comme vous l’auriez aimé ?

Christine Becker

Publié le Laisser un commentaire

Vibrations du jour en numérologie

Numérologie et guidance

Toutes les vidéos des vibrations, de jour en jour… La numérologie utilisée en guidance, avec, en plus l’interprétation de l’oracle des Messages.

A chaque journée sa vibration !

La numérologie nous fait découvrir les chiffres autrement ! Je vous propose, à l’aide de petites vidéos, de vous révéler les vibrations du jour pour chaque chiffre : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, et même le 11 !

Comment calculer la vibration du jour ?

Pour chaque date, sa vibration ! Voilà comment procéder pour calculer la vibration de votre journée !

Exemple : 1 janvier 2022. Additionnons chaque chiffre : 1 + 1 + 2 + 0 + 2 + 2 = 8

Et si vous désirez en savoir plus sur la numérologie, je vous conseille de lire cet article !

Toutes les vibrations

Vibration du 8

Vibration du 7

Vibration du 6

Vibrations du 5

Vibrations du 4

Vibrations du 3

Vibrations du 11 et du 2

Vibrations du 1

Vibrations du 9

Publié le Laisser un commentaire

Murmures (à soi-même) et à nos enfants

A qui s’adresse ce message ?

J’écris aujourd’hui cet article qui est très différent des autres. Et vous pouvez le visionner si vous préférez l’écouter, je vous ai mis le lien à la fin de cette page.

En effet, je le considère plutôt comme une recommandation ou un conseil, et je l’envoie avec toute ma bienveillance, à tous les parents du monde, à vous tous qui me lisez ! Et j’espère que vous serez nombreux à le lire et à comprendre ma démarche.

Pourquoi écrire ce message ?

J’ai l’espoir que ces quelques mots arriveront à toucher en plein cœur, certaines personnes…

  • Celles qui ne peuvent pas savoir comment parler à un enfant car elles n’ont jamais entendu ces paroles de leurs parents.
  • Ou encore celles qui n’ont pas la capacité de réaliser l’importance des mots sur un enfant …

J’aimerais, par ce message, leur faire comprendre à quel point, cela peut être une grave erreur, avec toutes ses conséquences en souffrances intolérables, notamment pour leurs enfants, de ne pas utiliser les paroles d’encouragement adaptées !

Ce que mes parents m’ont appris

J’ai donc eu envie de vous partager, aujourd’hui, des paroles que mes propres parents m’ont chuchotées à l’oreille, dans ma plus tendre enfance, et ce, tellement naturellement que je croyais naïvement à l’époque, que tous les parents parlaient ainsi à leurs enfants !

Vous savez, ces quelques mots que l’on vous dit tout bas, si simplement, et qui ont une répercussion inimaginable sur toute une vie !

Car ce sont ces mots qui ont construit mon optimisme, ma détermination, ma force, ma résistance aux coups durs de la vie et ma capacité à aimer et comprendre mon prochain. Ces mots qui m’ont apporté confiance en moi et ténacité. Ces paroles qui ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui.

Je me rends compte à présent de la chance que j’ai eu. Et je leur exprime toute ma gratitude d’avoir été présents et si bienveillants que ce soit en paroles ou en actes. Car cela m’a permis d’avoir moi-même cette axe de vie avec mes propres enfants.

Christine

Par contre…

Par contre, avec le temps et l’expérience, autour de moi, ou lors de ma pratique du coaching, je me suis aperçue qu’un nombre incroyablement important de personnes manquent énormément de confiance et d’estime de soi.

Et cela en grande partie parce que leurs parents n’ont pas su leur souffler ces mots, et donc eux-mêmes à présent, ne peuvent donc pas les murmurer à leurs enfants.

Mais hélas, bien au contraire… Ce qui contribue à remplir d’ailleurs aujourd’hui les cabinets de psychologues et thérapeutes, soit dit en passant…

En effet, brimades, hurlements et punitions, ou négligence et désintérêt tout simplement, remplacent plus souvent qu’on ne le pense, ces mots d’encouragements dont un enfant a besoin pour progresser dans la vie.

C’est pourquoi j’ai décidé de communiquer, le plus largement possible, avec votre aide et vos partages, sur ce sujet.

Les murmures qui transforment votre vie

Lisez, écoutez, et prononcez avec votre cœur, ces quelques paroles, que ce soit à vous-même ou à vos enfants :

  • « Tu peux aller vers les autres, tu as ta place près de nous.
  • Ta simple présence te rend utile, tu as autant de valeur que les autres, car tout le monde a de la valeur.
  • Tu as le droit de demander, de donner, de recevoir, de refuser, d’aimer, de remercier.
  • N’oublie jamais que tu as le droit d’être différente, d’avoir tes goûts personnels, d’être en colère, d’avoir des désirs et des envies, d’avoir tes propres idées.
  • Mais aussi, le droit de ne pas penser comme tout le monde. Car tu es toi et je suis moi.
  • Personne n’a le doit de te juger, donc ne sois pas dans le jugement toi-même.
  • Sois persuadée que tu es capable, tu peux le faire, tu as les ressources en toi pour réussir.
  • Je te fais confiance, aie confiance en toi.
  • Tu as le droit de commettre des erreurs, d’échouer et de te relever, tu as le droit de ne pas être parfaite.
  • Car il est important de se tromper pour apprendre.
  • Et plus tu feras, plus tu deviendras compétente.
  • Tu as le droit d’être toi, tu es à ta place, aime-toi, je t’aime, nous t’aimons… »

Sources : (Extrait de mon programme Coaching : « Nourrir la confiance en soi de votre enfant par votre confiance en vous »)

Christine Becker (Relaxologue Hémassens Relaxologie)

Retrouvez également ces textes à partager et tous mes articles de développement personnel sur ma page Facebook

Publié le Laisser un commentaire

Quand une guidance tourne en coaching de couple

Quelle relation y a-t-il entre un coaching de couple et une séance de voyance ?

Je cherchais depuis un moment déjà, un moyen d’expliquer, à celles et ceux qui ne sont jamais venus me voir, comment se passait une séance de guidance chez Hémassens.

Et aujourd’hui, j’ai reçu Madame X pour une consultation de voyance, en tête à tête, chez Hémassens.

Cette séance, qui s’est très bien passée, est, en quelque sorte, un exemple assez caractéristique de ce que vous pouvez vivre pendant une séance de voyance avec moi.

Il aurait fallu que vous soyez avec nous pour que vous puissiez vous faire une idée juste et précise.

Blague à part, ce n’est hélas pas possible, car toutes mes séances sont totalement confidentielles !

Cependant, décrire cette séance en la rédigeant, sous forme de dialogue, ça je peux le faire, en gardant toute la discrétion nécessaire, bien sûr !

Je vais donc, de ce pas, vous expliquer, le plus rapidement possible, la séance qui vient de se dérouler avec Madame X.

Je suis persuadée d’ailleurs, que cela vous permettra de vous faire une idée concrète sur le déroulement de mes consultations.

Le déroulement d’une séance de voyance

  • Moi : Bonjour Madame, installez-vous confortablement en face de moi.
  • Elle : Bonjour Christine, merci.
  • Moi : Que puis-je faire pour vous ? Avez-vous une question précise à me poser ?
  • Elle : Je suis venue aujourd’hui car j’ai un problème. Mais je préfère m’en remettre totalement à ce que vous voyez pour l’instant.
  • Moi : Très bien, dans ce cas je vais procéder à un tirage de mots afin d’y voir plus clair, puis, ensuite je lancerai certains dés.

Je vous dirai donc ce que j’y vois. Il y aura certainement quelques questions qui viendront au fur et à mesure. Êtes-vous prête ? Concentrez-vous bien sur votre problème un instant.

  • Elle :Très bien, cela me convient. Merci. Je me concentre.

Après quelques minutes de silence, je tire donc quelques mots de leur sac. Et je commence à lire ce que j’y vois.

  • Moi : L’Univers vous annonce un changement aujourd’hui ! Attendez-vous à une information importante !

Une désillusion vous apparaîtsoudainement, qui concerne une alliance, certainement votre relation actuelle, votre couple.

Un sentiment au fond de vous, de clairvoyance soudaine, (votre intuition) vous laisse supposer que ce que vous pensiez être un clan, (un foyer paisible dans ce cas) une relation soudée et bien établie avec votre conjoint, risque d’être perturbé à cause d’une liaison féminine que pourrait avoir votre conjoint !

Mon interprétation en clair

Un orage s’annonce dans votre couple ! Vous ressentez au fond de vous, en tout cas, vous avez plus qu’un grand doute, sur le fait que votre conjoint pourrait vous tromper, avoir une liaison avec une autre femme ! Est-ce exact ? Votre situation ressemble-t-elle à cela ?

  • Elle : C’est tout-à-fait cela ! Je n’en peux plus ! Je suis certaine qu’il y a quelque chose ! Et je souffre terriblement de cette situation ! C’est trop difficile de vivre avec ça !
  • Moi : Essayez de rester calme, je vais voir autre chose ! Je vais à présent, lancer quelques dés spéciaux qui nous amèneront quelques questions supplémentaires.

Je lance à présent un dé spécifique réponse blanc

  • Moi : (Le dé : Pourquoi) Pourquoi penser cela ?

Qu’est-ce qui vous fait penser que votre époux vous trompe ? Que s’est-il passé ces derniers temps ? Votre conjoint vous a-t-il donné une raison valable pour que vous pensiez cela ?

  • Elle : Oui, ces derniers temps, je ressens des choses inhabituelles qui se passent derrière mon dos. Il se parfume, prend des douches en pleine journée, avant de partir rejoindre ses amis avec qui il passe beaucoup plus de temps ces dernières semaines je trouve.

Mon mari rentre beaucoup plus tard que d’habitude sans me donner d’explications. Il n’est même pas là aux repas du soir ! Et c’est très exceptionnel de sa part. Il prend son portable avec lui partout. Alors qu’il le laissait sur la table en général. Il le prend même pour aller aux toilettes ! C’est vous dire ! C’est louche, vous ne trouvez pas ?

Je lance les 2 dés météo bleus.

Réponse Météo

  • Moi : Beaucoup de contradictions sont apparues ces derniers temps. Un jour chaud, un jour froid, tantôt affectueux, tantôt distant… Est-ce le cas ?
  • Elle : Oui, tout-à-fait ! Un jour, j’ai l’impression qu’il s’éloigne, il est glacial, ne sourit pas, me répond brusquement et me laisse seule tout le temps, et un autre, il me fait des câlins !

C’est très perturbant, je ne sais plus quoi penser ! Quand il rentre, il ne me regarde plus dans les yeux et ne me parle pas. Et le lendemain, avant de partir il me sourit… presque tendrement… Invraisemblable !

Je lance à nouveau 2 dés spéciaux mauve et rose

Réponse NON et VOIR PLUS GRAND

  • Moi : Il est clair que la situation ne peut plus durer.(NON) Vous n’êtes pas dans la bonne démarche. Ce NON signifie que votre situation nécessite un renversement de votre part ! Il faut retourner cette situation. Sortir de ce doute, de ce problème qui vous ronge.

Il va falloir voir plus grand. C’est-à-dire, communiquer avec lui afin de savoir exactement de quoi il en retourne ! Essayer de lui poser des questions, discuter calmement avec lui. Lui dire surtout ce que vous ressentez et pourquoi ! Ouvrir le débat ! Mais calmement.

Et surtout, il ne faut pas que vous restiez dans le doute car cela est en train de générer trop de souffrances chez vous. Et si vous ne faites rien, cela empirera !

Je lance à présent le dé brun des 4 sens

  • Moi : Ouvrez grands vos yeux ! Réveillez-vous ! Vous ne semblez pas voir toute la situation telle qu’elle est réellement ! Ne restez pas fermée sur vous-même à imaginer tout et n’importe quoi ! Soyez directe ! Que ne voyez-vous pas ? Que ne voulez-vous pas voir ?
  • Elle : Je sais, mais c’est très difficile pour moi de lui parler. J’ai trop peur de ce qu’il pourrait m’annoncer. Je fais comme si de rien n’était devant lui.

Je lance à nouveau un dé blanc de réponse :

  • Moi : Mais il y a encore de l’espoir (Peut-être) ! Rien n’est fini pour l’instant ! Parlez-lui franchement !

Il n’y a qu’avec une communication directe et franche que vous sortirez de cette situation.

Désirez-vous une dernière carte de tarot afin de visualiser plus précisément votre situation à venir ?

  • Elle : Oui, je veux bien. J’ai besoin de savoir ce qui va arriver !

Je brasse les cartes d’un tarot, une carte tombe ! Je la prends et la lui montre :

  • Moi : Que voyez-vous sur cette carte ?
  • Elle : C’est incroyable ! Je me vois en train de me réconcilier avec lui ! Je lui offre un verre. Il a l’air complètement abattu ! Ça veut dire quoi ?

– Moi : Ce que vous interprétez est exactement ce que vous désireriez qu’il arrive. Et c’est tout-à-fait normal. Et si vous voyez cela, c’est que vous avez encore de l’espoir, et c’est très bien. Au fond de vous, vous y croyez encore.

Mon interprétation du 5 de coupes

Je vais vous donner à présent mon interprétation : Cette scène vous incite à constater les dégâts, à ramasser les débris que cette situation a provoqué. Mais elle nous dit aussi que la vie continue.

Lorsque cette carte apparaît dans un tirage, c’est pour vous avertir qu’il ne faut pas partir vaincue d’avance ! Elle présage aussi de beaucoup de tristesse ou de changement de sentiments.

Nous pouvons voir clairement sur cette carte, qu’il va y avoir, tôt ou tard une conversation entre vous. Beaucoup de mécontentement de part et d’autre. Mais vous arriverez à lui communiquer ce que vous désirez, votre frayeur par rapport à une fin éventuelle de votre couple. Vous avez peur de le perdre, et cela, il va enfin le comprendre.

La situation peut vous sembler terrible pour le moment, mais c’est vraiment parce que vous ne connaissez rien des tenants et aboutissants. Il est donc temps de passer à l’action pour vous sortir de ce que vous considérez comme un enfer ! Regardez attentivement autour de vous, et voyez réellement ce que vous pourriez perdre si la situation venait à se détériorer. Prenez un grand souffle, et osez lui parler calmement.

Il se rendra compte également à quel point vous tenez à lui.

La situation ne sera pas facile, beaucoup de larmes s’en suivront, mais soyez certaine que rien n’est perdu pour votre couple.

Vous voyez que la carte confirme les lancers de dés.

Vous ai-je rassurée un peu ?

  • Elle : Oui, tout-à-fait. Vous m’avez convaincue d’aller lui parler de mes doutes. Ça ne va pas être facile. J’ai très peur.

– Moi : Ce sera un grand pas pour vous si vous y arrivez. Mais vous pouvez le faire, j’en suis certaine. Au besoin, revenez me voir, si vous voulez des conseils après votre discussion.

  • Elle : Oui, je reviendrai vous voir, ça me rassure qu’il y ait quelqu’un à qui je peux me confier.

Je vous remercie beaucoup Christine pour votre aide et vos encouragements.

Ma conclusion

Voilà cette séance sous forme de dialogue est à présent terminée. Beaucoup d’événements restent à venir pour Madame X. Cependant, elle est, à présent reboostée pour prendre sa vie en main et avancer vers cet « inconnu » qui lui fait tellement peur !

Voyez-vous à présent comment je fonctionne lors de mes consultations ?

Résumé, en vidéo de cette séance

La guidance grâce à des outils appropriés

Les dés, les cartes nous apprennent beaucoup. Ce sont des outils précieux qui me servent de fil rouge à mes séances.

Et mon objectif, en tant que tarologue, mais surtout en tant que relaxologue, est de vous rassurer, et de vous donner les clés qui vous permettront d’avancer.

De vous enlever ce stress, ces angoisses, ces doutes, qui vous empoisonnent la vie. Mais aussi de vous permettre d’oser, de vous responsabiliser.

Et surtout, vous gardez à tout moment votre libre-arbitre.

Vous ressortez de mes séances en ayant un espoir de mieux vivre, de pouvoir avoir la force de résoudre votre problème…

Vous pouvez m’envoyer vos commentaires. Merci.

Pour réserver une séance chez Hémassens ou en visio, appelez-moi au 06 65 56 84 08.

À bientôt !

Christine B.